Bolivia, enfin!

October 26, 2011 - Sucre, Bolivia

 

J'avais trés envie d'ecrire á propos de notre aventure au Paraguay. L'ecrit je l'ai déjá pondu dans un mail envoyé á ma mere. Je me contenterai donc pour cette fois d'un simple copier/coller:

Mes derniers écrits dataient de Buenos Aires..

Ensuite comme tu sais on est allé au Paraguay, le pays nous a pas vraiment emballé, sans grands attraits touristiques et avec une grande difficultée pour entrer en contact avec la popoulation. Le but de notre passage par le Paraguay était de pouvoir rejoindre la Bolivie par le nord. On a donc emprunté un bateau de marchandise, l'Aquidaban, qui part une fois par semaine et qui longe le fleuve Paraguay pour ravitailler les villages du Nord, quasiment innacesibles par voie terrestre puisqu'il n'y a que des pistes dans le nord du Paraguay qui sont impraticables par temps de pluie.
On a donc embarqué depuis Conception, la 2eme ville du pays, un soir. On a été un peu surpris en voyant le bateau, plein á craquer de marchandises, (une vraie caverne l'Alibaba!!) et surtout remplit de Paraguayens qui rentrent chez eux ou vont voir leurs familles dans les villages du nord. On a payé notre billet une petite fortune et on a essayer de se trouver une petite place sur le pont entre trois sac de farine et une grosse moto. On était déjá contents d'avoir trouver une place qui nous permette d'allonger nos jambes. Au début ca á été trés difficile. Surtout pour moi, avec mes cheveux blonds, impossible de passer innapercue. Et puis beaucoup d'hommes sur ce bateau qui jettent des regards pas toujours agréables. Au début on était trés tendus, on se sentait des betes curieuses (evidement nous étions les seuls touristes), on osait pas parler aux gens et moi j'osais même pas croiser un regard ou même adresser un sourire. Difficile entrée en matiere et la "croisiere" est censée durer 3 jours!
On est resté 2h sur le pont, on osait pas trop bouger, ni meme se lever pour repérer les toilettes.. angoisse...
Puis la nuit est tombée et lá on a subit une grosse attaque des moustiques!  Catastrophe!  Impossible pour nous de rester sur le pont pour la nuit. Il fallait se lever et se trouver un autre trou de souris á l'interieur de bateau.
Et puis lá il y'a eu comme un miracle. Un miracle qui s'appelle Martin (á prononcer Martine),  qui est Basque et qui est touriste comme nous sur l'Aquidaban! Martin avait loué une cabine pour la traversée et nous dit qu'il reste un lit de libre dans sa cabine dispo pour nous si on veut. Suerte! On l'a donc accompagné á l'interieur et lá on découvre des femmes, des enfants, des vieux qui dorment par terre ou sur des bancs en bois dur, entassés les uns sur les autres.. On bouscule un peu tout le monde avec nos gros sac et ouf! on s'installe dans cette petite cabine qui restera notre "lieu sur" pour les 3 prochains jours..
Heureusement tout ca va se décoincer..un peu.. La communication restera difficile mais au fil du temps, les echanges de regards, les ptits sourires avec les enfants et les femmes... nous rendront un peu plus á l'aise, moins tendus donc plus ouverts. Le fait de savoir nos affaires en lieu sur aussi, c'etait rassurant. Enfin, en lieu sur.. Le fait d'etre dans une cabine n'a pas empeché les rats de se faufiller, de dechiqueter notre petit sac á dos et de devorer nos maigres povisions. Heureusement sur l'Aquidaban on peut TOUT acheter!
Le reste de l'aventure est moins joviale encore. On est arrivé dans le nord au bout de trois jours, on s'est trouvé une chambre chez l'habitant sans eau courante (nous qui révions d'une bonne douche apres 3jours dans la crasse, on s'est lavé á l'eau de pluie..), on s'est balladé puis on a acheter nos billets de bus pour le lendemain matin pour rejoindre le nord Bolivien. Malheureusement il a plut toute la nuit et comme je te l'ai expliqué plus haut, les pistes du nord sont impraticables par temps de pluie. On nous dit qu'on ne peut pas vraiment savoir combien de temps va durer la pluie.. une semaine...10jours... et evidement il n'y a pas de distributeurs dans les villages du nord. Pas de bol, on est un peu á court d'argent.. On discute, on se renseingne sur les possibles, on panique un peu.. la solution? reprendre l'Aquidaban qui fait demi tour et qui repart le soir même pour Conception. Flop. On négocie (sévere) on se fait rembourser nos billets de bus et nous voilá reparti sur l'Aquidaban et sans miracle cette fois.. Heureusement le trajet est plus court puisque cette fois on descend le fleuve.. On a vécu la dure réalité de l'Aquidaban, á dormir par terre, entassés les uns sur les autres, sans pouvoir trop bouger par peur de quitter nos sac, épuisés, sales, décus par notre echec. Retour á la case départ, Conception.
Ensuite on a prit un bus de nuit pour rejoindre la Bolivie, par la route centrale, celle qu'on aurait du prendre depuis le début, mais bon, on voulait un peu sortir des sentiers batus.. Lá on a eu notre dose.
La Bolivie, enfin! On est arrivé á Santa cruz, on est resté 2-3 jours le temps de se remettre de toutes nos emotions. On a lu une annonce á l'hotel concernant un couple de hippies anglais Dan et Rachel, qui cherchaient des bénévoles pour leur donner un coup de main dans leur ferme biologique, pres de Samaipata. On y est allé dans l'idée d'y passer 2jours, on y est resté une semaine. Dan, 35ans, ancien toxicoman, a voulu sortir des rails et mener une ptite vie tranquille dans la campagne bolivienne. Il a construit sa maison de ses propres mains, amoureux de la terre, il s'interresse á plein de choses et aime transmettre son savoir et ses passions.  Seb a été trés impressionné par le personnage. Il nous a apprit entre autre le principe de la permaculture et nous a guider dans la contruction d'un mur pour agrandir sa maison. Rachel, 30ans, a suivit Dan certainement par amour. On sent que l'adapation á cette vie si differente, sans confort, a été plus difficile. Ancienne obese, elle a perdu plus de 40kg les 6 premiers mois. Elle qui est maintenant tout maigre, nous a montrer des anciennes photos. Surprenant! On a vécu á leur rythme pendant une semaine, á dormir dans une cabane sous des baches, se laver rapidement au gant pour economiser l'eau, á cuisiner au feu de bois les legumes ramassés dans le potager.
ll y avait aussi avec nous, Ruth, volontaire á la ferme pour un an avec qui on s'est aussi trés bien entendus.
Voilá, on les a quitté il y'a qlq jours, quand on a eu terminé notre beau mur, pour rejoindre la jungle de Cochabamba, capitale de la bouffe. Ravis aprés une semaine de riz, patates, carotes, chou.
Avec Seb, on a prit la décision de se séparer quelque chose comme 2-3semaines. On pense que ca peut nous faire du bien aprés 6mois passés ensembles h24. Puis j'avais trés envie de vivre une experience de mon coté, rencontrer des gens et voir comment je peux m'en sortir toute seule. Il faut dire que seb prend pas mal de place et c'est pas toujours facile pour moi. Donc je prends un bus ce soir pour aller á Sucre. J'ai pris contact par internet avec une assoc qui s'occupe des enfants des rues, tout ce qui tourne autour de l'alimentation, l'education, la santée, l'accompagnement social... J'ai RDV avec eux lundi dans l'aprem pour voir le centre, recontrer l'equipe et voir si ils ont pas besoin de volontaires. 2-3 semaines ca fait un peu court mais bon, le temps passe vite. On voudrait etre a Bogota á Noel et il y'a aussi le Perou, l'Equateur et la Colombie qu'on aimerait pendre le temps de visiter.
Seb de son coté a aussi peut etre trouvé une assoc qui s'appelle le bibliobus et qui facilite l'acces des livres aux enfants, essentiellement dans les quartiers defavorisés. 
Voilá de mon coté j'ai aussi un contact á Sucre, Tatiana, une francaise rencontré á Santa Cruz qui vient d'arriver en Bolivie pour bosser dans une assoc pour 4-6mois et qui pourrait peut etre me loger dans sa colloc' le temps que je prenne mes marques dans ma nouvelle ville!
Avec Seb on appréhende un peu de se quitter mais on sait que ca peut etre aussi une super experience et on aura pleins de belles choses á se raconter quand on se retrouvera!

Voilá voilá pour les nouvelles!

RDV dans un mois!;)

J


Pictures

Ocean pacifique
Desert d'Atacama
Salta
Ishigualasto
 
 
Fuzzy Travel · Next »
Create blog · Login