Huaraz episode 1

November 12, 2011 - Huaraz, Peru

Du 2 au 4 octobre.

(oui oui j'ai toujours 1 mois de retard je sais...)

Apres un nouveau bus de nuit nous voila a Huaraz, petite ville de montagne perchee a 3000m sur la Cordillera Blanca. A l'arrivee du bus, nous nous faisons accostes par une suisse (francaise ce coup-ci) qui nous demande dans quelle auberge nous allons. Nous avons aucune idee, mais les 2 suisses allemandes, qui sont toujours la, nous proposent d'aller voir une auberge un peu plus haut dans la ville. Nous sommes egalement suivis par une autre suisse allemande (que l'on avait deja croisee a Vilcabamba lors de notre castrage de cojones a cheval) et un allemand. Tout le monde parle allemand... Arrives a l'auberge, celle-ci n'a rien de bien interessant a part un petit jardin fruitier compose d'orangers, d'avocatiers et d'un arbre a melon peruvien (voir photo).

P1210354-550P1210355-550

Au dernier etage se trouve une terrasse avec une vue magnifique sur la ville est les sommets enneiges qui l'entourent.

IMG_7078-550IMG_7068-550

J'en profite pour faire un timelapse d'une petite demi-heure. Le resultat de tous mes timelapse sud-americains ne sera disponible que l'annee prochaine, quand j'aurais le temps de processer tout ca au calme au Canada, patience...

Nous decidons avec la suisse, Barbara, 38 ans (elle en fait facile 10 de moins) d'aller visiter le marche de la ville. Nous voila au beau milieu de poulets, tetes de veaux, fruits et legumes. Fort en couleurs et en odeurs...

P1210391-550P1210397-550

Nous decouvrons enfin le fameux cuy (a prononcer entre cuit et couille), notre pauvre petit cochon d'inde que l'on offre aux petits enfants europeens, mais qui ici fait office de specialite cuilinaire. Morts et eventres ou vivants et entasses par centaines dans des paniers, ils font peine a voir.

P1210393-550P1210394-550

Mais cela ne nous degoute pas pour autant et nous sommes bien decides a trouver une petite guitoune qui nous preparera un bon cuy bient cuit. Nous en trouvons une au premier etage du marche. Une cuisine minuscule et une toute petite table. Il y en a 5 ou 6 comme celle la. Que des locaux a l'horizon.

P1210409-550

On commence par une soupe avec de vrais morceaux de pattes de poulets dedans. Barbara n'osera meme pas en prendre une goutte, tant mieux ca en fait plus pour nous.

P1210407-550

Pendant ce temps, le cuistot dans sa cuisine plus que crade se marre en nous voyant nous decomposer en le regardant decouper le pauvre cuy.

P1210406-550

Le plat arrive, on a chacun une moitie, greg le devant, moi le derriere. On voit parfaitement les petites dents du pauvre animal dans l'assiette de mon voisin... On est partages entre le degout et la curiosite de decouvrir cette specialite.

P1210418-550P1210414-550

On sera vite decus. Il n'y a vraiment rien a manger sous cette peau caoutchouteuse et le peu de viande que nous trouvons n'est pas bien cuite. Un cuy pas cuit, ya une couille!

Je ne sais pas si c'est le cuy pas cuit ou la soupe de pattes mais j'ai eut ma vraie premiere tourista dans cette ville. Heureusement la bougre ne s'est manifestee que le soir, epargnant les 2 treks que nous avons fait.

Apres une nuit un peu chiante (oui je sais elle etait facile celle la), nous voila leves a 5h du mat pour entammer notre premier trek vers la laguna Churup. C'est le moment ideal pour enfin tester nous super bonnets peruviens a 10 soles (moins de 3 euros) et nos gants a 4 soles (1 euros) la veille au marche. Martin, oublie ton bonnet Quicksilver a 40 euros, ici c'est 10 fois moins cher et la qualite est la. Doubles, en laine d'alpaca (sorte de lama), ils sont ultimes!

P1210440-550

Nous arrivons au debut de la randonnee avec le soleil levant, apres 1h de combi sur un chemin quasi impraticable. D'en bas la vue est deja magnifique.

IMG_7097-550IMG_7104-550

Nous entammons la montee: 1400 metres de denivele, 3h de marche. J'ai le malheur de vouloir suivre le rythme de Greg et Barbara (qui fait des compets de ski de rando avec peau de foque et cie depuis 20 ans). Je suis mort au bout de 30min. Heureusement Barbara est infirmiere et me donne un cachet contre le mal des montagnes (un produit dopant connu des sportif). Ca va deja mieux. Un bonbon a la coca me donnera egalement un petit coup de boost.

P1210530-550P1210549-550IMG_7114-550P1210577-550

Arrives en haut, la vue est hallucinante. A se demander si le produit dopant de Barbara n'est pas hallucinogene. Cela vallait bien le coup de cracher ses poumons sur la montee! Nous voila devant un lac, coince en bas d'un glacier, aux couleurs invraissamblables: orange, vert, bleu, blanc, turquoise. Increiiiible!

IMG_7131-550IMG_7152-550IMG_7164-550IMG_7184-550IMG_7195-550

Nous profitons de ce petit paradis pour casser la croute. Des picnics comme ca j'en veux tous les jours!

La descente etant moins crevante pour mes poumons, j'en profite pour sortir un peu plus mon appareil photo et prendre en photo ces petits tas de pierre que nous voyons un peu partout depuis le matin.

IMG_7206-550IMG_7201-550IMG_7200-550

En bas, au point de depart de ce matin, nous decidons de ne pas reprendre le combi pour redescendre mais de marcher jusqu'a Huaraz. Sur le chemin (interminable) nous croisons des paysanes qui ne se laissent prendre en photo uniquement contre un peu d'argent. Dommage mais totalement comprehensible. J'arrive cepandant a "voler" une ou deux photos et en a acheter une 1 sol.

IMG_7227-550IMG_7225-550IMG_7213-550

Nous croisons egalement des ecoliers et ecolieres qui rentrent dejeuner en famille. Eux aussi tres pudiques.

IMG_7229-550

Arrives a Huaraz apres 6 heures de marche, un bon ceviche et une jarre de jus d'ananas frais etaient bien merites.

IMG_7231-550

Voila pour la premiere partie de Huaraz. Je pensais avoir le temps de faire tout d'un coup mais nous avons un bus a prendre pour passer sur la rive bolivienne du lac titicaca et le temps passe vite a raconter tout ca...


8 Comments

chef:
November 13, 2011
je crois que c'est l'article qui m'a fait le + rêver

entre la soupe aux pattes de poulet, et les cochons d'inde mal cuits :D

bien cheaté le lac par contre!
maman:
November 13, 2011
encore une bonne rigolade!!!
excellent le coup du cuy pas cuit et des pattes ds la soupe!!effectivement c'est ce qui s'appelle une couille ds le potage!!
je pense que je n'aurais mm pas pu regarder cette pauvre bestiole avec ses dents et ses petites pattes... je comprends que le cuisinier se soit bien moqué de vous!!!
le chien moche pas moche nous avait déjà bien fait rire mais ce coup-ci tu as fait encore plus fort ds le genre gore humoristique!!
N'abuse pas trop des bonbons à la coca... je te dis pas l'effet hallucinogène sur d'autres choses bizarres que tu trouveras ds ton assiette... ça risque de décupler la tourista...
c'était un petit mot à rallonge de ta maman même s'ils ne doivent pas te manquer je sais pas faire autrement... bisous
Hugo:
November 13, 2011
Enf... J'ai meme pas envie de finir le mot, je suis degoute... ;)
grand-mère:
November 14, 2011
SJe n'irai pas dans ce pays...Entre les cuis crus et les pattes de poulet dans la soupe, merçi....non ! Ne m'attends plus ...
grand-mère:
November 15, 2011
Je ne dis pas ça pour Barbara, mais il faut faire très attention aux gens qui offrent des bonbons aux petits garçons...
grand-mère:
November 15, 2011
...Pour Hugo, via Simon : Je viens de chercher "enfoiré" dans le dictionnaire :la réponse est:"imbécile, salaud "...Ces termes me paraissent tou à fait inappropies pour désigner notre illustre explorateur.....?
e




out & fait inappropriés pour designer notre illustre
Rémi:
November 29, 2011
Pour les non geeks, qu'est-ce que tu appelles "timelapse" à "processer" ???
Simon:
November 30, 2011
@Remi : http://en.wikipedia.org/wiki/Time-lapse_photography

Bonne lecture!

Non allez, je suis sympa je te montre 2 exemples (faits par bibi) :

http://vimeo.com/23756696
http://vimeo.com/27411302
Fuzzy Travel · Next »
Create blog · Login